Comment réinventer la boîte à idées dans l’entreprise.

L'Entreprise : décembre 2012 - janvier 2013 > N°317-318

Créativité > Mettre en place une boîte à idées favorise la motivation des salariés. Pour la société, c'est aussi un bon moyen de réduire ses coûts et de gagner de l'argent, grâce à des idées simples ou à des innovations spectaculaires.
Par CORINE MORIOU

"Lorsque je contemple la photo de mon grand-père posée sur mon bureau, je me souviens que la boite à idées qu'il avant mise en place fut un échec. Des salariés en profitaient pour faire part de leur mécontentement de façon anonyme", raconte Eric Sarrat, président du groupe bordelais de transport GT Location, qui emploie 1200 salariés.
Aujourd'hui, la boite à idées s'est transformée en innovation participative. Il s'agit de recueillir les suggestions des salariés, de les filtrer, d'organiser des groupes de créativité pour obtenir des réalisations concrètes. L'outil a changé.
Bien souvent, la boite à idées en carton s'est transformée en une boite à idées électronique. Des groupes comme BNP Paribas, Bouygues Telecom, la Maif, mais aussi des PME sont des adeptes de la boîte à idées 2.0. Motivation Factory ou Innova Software proposent ainsi des systèmes de management des idées (SMI), des applications web ultra-perfectionnées dédiées à des échanges d'idées.
Mais pourquoi un tel engouement pour l'innovation salarial ? "L'innovation participative constitue un bon moyen de motiver et de fédérer les collaborateurs. C'est aussi une façon de réaliser des gains économiques ou d'accroître le chiffre d'affaires", estime Muriel Garcia, présidente d'Innov'Acteurs, une association regroupant 80 entreprises et administrations qui échangent leurs expériences concrètes. ...( Lire l'article complet )

pierre-louis Desprez

CINQ étapes pour innover

Pierre-louis Desprez, directeur général associé du cabinet Kaos Consulting spécialisé dans l'innovation, propose un parcours en cinq étapes pour mettre en place une démarche d'innovation participative des salariés.

1. Créer une boite à idées
La boite à idées en carton ou en fer est toujours utilisée, notamment sur les sites industriels ou dans les lieux de rencontre ou d'hébergement. Elle doit étre belle, rigolote. Un arbre à palabres avec des Post-it peut s'y substituer. Plus fréquemment, la boite à idées est dématérialisée. Les salariés font des propositions sur l'intranet ou sur une plateforme collaborative. L'entreprise peut proposer une formule anonyme ou non. L'anonymat a le mérite de désinhiber les contributeurs. Des sociétés utilisent une webcam afin que les salariés présentent leurs idées sous la forme d'une vidéo de quelques secondes à plusieurs minutes. C'est plus vivant que l'écrit et, souvent, plus explicite.

2. Limiter les contributions dans le temps
La boite à idées permanente peut susciter de la lassitude chez les salariés. L'innovation participative doit être limitée à trois semaines ou deux mois, si possible sur une thématique ou plusieurs thématiques précises.

3. Mettre en place un comité de sélection
Le comité de sélection ne doit pas être hiérarchique. Il est composé de 6 ou 7 personnes arrivant d'horizons différents: marketing, production, commercial, administratif... Sur proposition du comité de sélection, c'est le comité de direction qui décide de l'abandon ou de l'approfondissement d'une idée. L'auteur de l'idée doit en être informé au plus vite.

4. Favoriser la réalisation de l'idée
L'auteur de l'idée et des personnes motivées (ou ayant une compétence spécifique) constituent une équipe. ...( Lire l'article complet )