Le bureau de travail de Pierre-louis Desprez
CB News n°41, Juillet-Aout 2011


VISITE CHEZ LE PRÉSIDENT DE KAOS L'AGENCE AUX 2OOO NOMS...

Cela se passe avenue de la Grande Armée. Vue imprenable sur l'Arc de Triomphe. Kaos est installé là depuis 2005. Avec "What Else" en impression, le paillasson semble vouloir dire quelque chose. Entrerait-on chez Nespresso?
"Nous n’avons pas créé la marque, mais travaillé sur certaines déclinaisons de la gamme", précise Pierre-Louis Desprez.
Positionné sur le conseil stratégique et l’innovation, Kaos revendique la création de quelque 2000 noms de marques. 6Ter pour le groupe M6 fait partie des dernières. Elle prolonge un catalogue de création d’identités où figurent Arte, Eden pour Dim, Excellium pour Total ou Aquarelle pour Nestlé. Passé le pas de la porte, la table retient l’attention. Un objet peu conventionnel qui date de l’origine de Kaos en 1986. L’agence occupait alors à Puteaux des locaux difficiles à meubler. "Nous avons commandé la table à une jeune designer (Clara d'Hubert), pour l'adapter à l'espace". Une structure métallique, du papier mâché, de la résine et divers objets incrustés. Un meuble étrange qui n’est pas sans lien avec l’activité de Kaos: "Elle fait son boulot d’accueil, comme une maîtresse de maison qui brise la glace pour que les gens se déboutonnent avant de se mettre au travail". Une sorte d’objet transactionnel qui invite à oublier les conventions pour stimuler la créativité. Elle a suivi les différents déménagements, en qualité d’objet identitaire. Parce que dans l’identité de Kaos, il y a évidemment la référence au chaos: "Ce n’est pas une fin, c’est une étape nécessaire au renouveau", indique son président.
Il dit qu’il faut "beaucoup de chaos dans sa tête pour accoucher d'une étoile qui danse", d'après une citation du prologue de "Ainsi parlait Zarathoustra" de Friedrich Nietzsche. Ces références-là peuplent la bibliothèque où cohabitent romans, encyclopédies, traités des métiers, dictionnaires en tous genres. « Parce qu’on n'innove pas sans confrontation à des références", plaide Pierre-Louis Desprez.
Comme souvent, il y a une galerie de trophées. Ceux de Kaos sont différents des palmes et décorations que l’on trouve chez les publicitaires. Le tableau affiche des lettres de l’Anvar, de clients ou d’organismes de certification. L’une d’elles, datée 2010, est signée du ministère de la Recherche et de l’innovation et certifie la qualification de Kaos dans le conseil en innovation. "C’est une certification généralement attribuée aux cabinets d’ingénieurs, plus rarement dans le conseil", souligne Pierre-Louis Desprez. Ce n’est d’ailleurs pas un trophée mais un argument de vente: "Cette certification donne un avantage fiscal aux entreprises que nous conseillons". Comme quoi le chaos permet aussi de retomber sur ses jambes.
PHILIPPE LEFÈVRE